Écriture & Édition par Jean-Basile Boutak

Lorsque j’ai allumé mon Mac ce matin et que Mac OS Lion a relancé automatiquement toutes mes applications habituelles, les premiers caractères sur lesquels j’ai posé les yeux disaient : « STEVE JOBS EST MORT ! » C’était comme si la machine m’annonçait le décès de son créateur. Il y a des journées qui commencent mieux.

Je n’ai pas pleuré, je ne suis pas de ce bois-là, mais j’ai le coeur triste. Seul le départ de Frédéric Dard, en 2000, m’avait fait un effet un peu similaire.

Je dois notamment à Steve de m’avoir redonné, autant que faire se peut, le goût de l’informatique. Je le remercie d’avoir su créer des machines qui m’offrent le temps et l’envie de créer. Steve Jobs était un très grand visionnaire, un chef d’entreprise hors-norme et je suis d’accord avec Walt Mossberg qui le compare à Henry Ford.

Steve, par ailleurs frère biologique de l’auteure Mona Simpson, n’aura pas eu le temps de révolutionner le marché du livre numérique comme il a pu le faire pour la musique ou la téléphonie. Soit il n’en avait pas envie, soit il n’a pas eu le temps. À fin de lecture, l’iPad et iBooks sont encore trop imparfaits pour avoir convenu à Jobs si le projet lui tenait à coeur. Dans ce cas, nul doute que Steve Jobs a laissé des guidelines à ses successeurs.

Quoi qu’il en soit, j’espère qu’il est fier de ce qu’il a accompli, en nous regardant du haut de son « iCloud ». On peut dire qu’il aura mangé la pomme jusqu’au trognon, pour notre plus grand plaisir et j’en suis certain, pour le sien.

Catégories: Non classé Mots clefs : , , , 0 like

À cette heure, 3 Réponses à ce billet.

  1. Sediter dit :

    Joli billet pour lui rendre hommage, qui vient d’ailleurs de m’apprendre son décès. C’est un peu brutal si peu de temps après son départ d’Apple, le destin est ainsi fait !
    Je ne sais que penser de cet homme, si ce n’est qu’il a eu une carrière exceptionnelle et a sans doute beaucoup apporté à Apple comme à la « technologie ».

    • jbb dit :

      Steve Jobs était un homme complexe. Pas un modèle dans tous les domaines de sa vie, mais ce n’était qu’un homme, malgré ce qu’il a construit.

  2. Sycophante dit :

    C’est vraiment la personne qui m’a fait aimé l’informatique. Avant lui, je pensais que l’ordinateur n’était qu’un outil… Et cette vidéo prouve définitivement à mes yeux que c’était un personnage hors-norme d’une grande richesse :
    http://www.macgeneration.com/news/voir/218822/steve-jobs-1955-2011

Répondre


Attention : Les commentaires dont le nom/pseudonyme est trop anonyme (ex. : « anonyme » et ses déclinaisons) seront supprimés.