Écriture & Édition par Jean-Basile Boutak

[MAJ : J’ai depuis quitté Numériklivres, comme je m’en explique dans ce billet] J’ai découvert la lecture numérique avec Numériklivres : le premier ebook que j’ai acheté provenait de chez Jean-François Gayrard. Plusieurs autres ont suivi et j’y ai découvert des auteurs formidables, bourrés de talents, comme Jeff Balek et des collections innovantes et passionnantes, telle Comprendre le livre numérique, dirigée par Lorenzo Soccavo. Numériklivres défend une littérature à la fois exigeante en qualité, variée et grand public, pour ne pas dire populaire — ce qui n’est pas un gros mot dans ma bouche. C’est une maison d’édition qui me ressemble et c’est pourquoi j’ai proposé un coup de main à Jean-François, il y a quelques semaines.

Il m’a fait le plaisir d’accepter ma proposition et l’honneur de me proposer la direction d’une collection !

Le travail d’édition m’intéresse depuis longtemps et je suis ravi de pouvoir acquérir une nouvelle expérience. Je pense être arrivé à une maturité d’auteur et de lecteur — surtout — me permettant d’avoir un avis sur un texte aussi objectif que possible et être capable de repérer ce qui fonctionne ou ce qui ne fonctionne pas, pour fournir ensuite des pistes à son auteur dans le but de l’améliorer.

C’est une chance en tant qu’auteur, car je suis persuadé que ce travail me permettra de progresser. Il est plus difficile de cerner ses propres faiblesses et l’expérience de lecture de manuscrits souvent (nécessairement ?) imparfaits m’aidera à systématiser mes relectures personnelles et focaliser davantage mon attention sur certains travers faciles à prendre.

C’est une chance en tant que lecteur, car j’aime ce travail de découvreur. J’ai bien conscience des lectures pas toujours excitantes qui m’attendent, mais quelle joie cela doit être de donner sa chance à un auteur inconnu qui nous a fait vibrer. J’ai déjà la niaque à l’idée de défendre mes futurs poulains. Je puis déjà les assurer qu’ils ne tomberont pas sur un ingrat (ni même sur un géant maigre).

Au vu des collections en cours, j’avais initialement proposé mon aide pour la SF & Fantasy mais c’est dans le Polar que Jean-François m’a demandé de l’aider. C’est aussi bien pour ne pas dire mieux ! Amateur de littérature de genre, ces deux-là me sont tout aussi chers et les écrivains qui m’inspirent sont presque tous des auteurs de polars : James Ellroy, Raymond Chandler et Frédéric Dard pour ne citer que les trois plus importants. D’autre part, j’écris actuellement un roman de SF et le temps que j’arrive au projet de thriller qui murit dans ma tête depuis plusieurs années, j’aurai pris mes marques dans la collection et acquis du « métier ». Le risque d’interférences avec mes projets personnels sera alors moins important, voire nul.

J’en profite enfin pour lancer un grand appel à manuscrits ! J’ai hâte de lire le roman qui inaugurera cette collection de polars et tous ceux qui lui succéderont. Pour la soumission, c’est par ici (vous pouvez faire figurer le genre dans l’objet du mail).

À cette heure, 17 Réponses à ce billet.

  1. Toutes mes félicitations !!! A bientôt dans ma liseuse alors 😉

  2. Félicitations ! Hâte de voir tes premiers auteurs en ligne. 🙂

  3. jbb dit :

    Merci à vous deux, ça fait chaud au coeur !

  4. So'Louve dit :

    Félicitations JB !!!!
    je suis admirative, je n’arrive pas à me lancer… un jour peut être, je te demanderai des conseils !
    De nouveau, BRAVO !

    • jbb dit :

      Merci. Lance-toi Sophie ! Si ça a besoin de sortir, il faut que ça sorte, comme dirait M. de Lapalisse… Aie confiance en toi ! Je suis à ta disposition si tu as besoin d’aide, de conseils, d’avis, etc. N’hésite pas…

  5. Sediter dit :

    Bon courage dans ta tâche de trouver le polard de l’année ! Tu nous diras comment ça avance tout ça ? Ou c’est secret d’État ?

    • jbb dit :

      Bien sûr que je vous tiendrai au courant ! En tout cas si tu lis avec attention ta TL Twitter, tu auras bien quelques infos de temps en temps… Je publierai aussi peut-être des articles sur le sujet. Et n’oublions pas la nouvelle page « Edition » créée exprès pour.

  6. Didier69 dit :

    Bravo pour cette nouvelle direction ! Cela ne doit pas être facile de faire vivre une collection et de lui donner une impulsion telle qu’on la souhaiterait. Finalement ces éditeurs « classiques » qui ont peur de se lancer dans le numérique vont bien voir que les « nouveaux-nés » éditeurs savent fournir également du travail de qualité. Et qu’il existe des lecteurs attachés à ces éditeurs !

  7. Un amateur de Frédéric Dard ne saura que réussir au rayon polar ! Bravo !

  8. […] il est présent sur Twitter (@e_JBB) et sur son blog. Pour simple information, Jean-Basile Boutak vient de s’encanailler avec Jean-François Gayrard, directeur de Numeriklivres, et gère désormais la collection polar de l’éditeur 100% […]

  9. […] est présent sur Twitter (@e_JBB) et sur son blog. Pour simple information, Jean-Basile Boutak vient de s’encanailler avec Jean-François Gayrard, directeur de Numeriklivres, et gère désormais la collection polar de l’éditeur 100% […]

  10. […] chose en entrainant une autre, j’ai eu la chance de me voir confier la direction d’une collection de polars chez Numé… (j’en profite pour rappeler que je suis toujours à la recherche de […]

  11. Eve de Laudec dit :

    félicitations Jean-Bernard pour cette nomination! je te connaissais comme auteur d’ipagination mais je vois avec plaisir que nous avons ailleurs des amis communs, comme Jeff! dommage que numériklivres n’édite pas de poésie. je vais donc réattaquer mes nouvelles pour te proposer quelque chose. 🙂 bon, je remonte dans ma capsule cyberspace…. à bientôt sur terre

    • jbb dit :

      Merci pour tes félicitations.

      Curieux que tu me connaisses comme auteur d’imagination, n’y étant pas inscrit ! En revanche, je suis le compte Twitter et j’ai eu un échange avec lui ces derniers jours, à propos d’un article sur les séries tv. Cela étant dit, comme nous avons en effet des amis communs, il se peut qu’on se soit croisé à de multiples reprises.

      Bon courage pour tes écrits !

  12. Eve de Laudec dit :

    Heu….Jean-Basile! pourquoi donc t’ai-je affublé du prénom Bernard? toutes mes excuses souriantes et confuses! 🙂

Répondre


Attention : Les commentaires dont le nom/pseudonyme est trop anonyme (ex. : « anonyme » et ses déclinaisons) seront supprimés.