Écriture & Édition par Jean-Basile Boutak

Couverture de « Le Chant du moustique «

Comme je l’indiquais dans le précédent billet, je me suis inscrit sur Wattpad voilà deux mois, et j’ai commencé à y (pré)publier un récit autobiographique : La Maison qui pleurait. Et à l’instar d’Olivier Saraja, j’y trouve une certaine motivation à proposer de nouveaux textes pour obtenir de nouvelles lectures et de nouveaux commentaires. Les regrets que l’on peut avoir concernent les options de mise en page (impossible par exemple de centrer une partie de texte !) et l’impossibilité de monétiser ses écrits : je considère qu’une plateforme dont le business repose sur la création de contenus par les internautes devrait proposer un partage même symbolique de ses recettes publicitaires. 

Aussi j’ai décidé de ressortir du tiroir une nouvelle de SF post-apocalyptique, écrite l’an dernier pour la collection de nouvelles d’un éditeur numérique – qui a malheureusement fermé les soumissions avant que j’ai terminé mon texte. En voici le 4e de couverture :

« Samuel est passeur, livreur d’un nouveau genre, parfaitement adapté au monde post-apocalyptique dans lequel il vit, où de petites distances peuvent nécessiter plusieurs heures de voyage si l’on emprunte les itinéraires sûrs.

Samuel est aussi sous le charme de la belle Tina.

Et l’opportunité d’un contrat inhabituel mais rémunérateur va lui offrir la possibilité de la conquérir. Ou pas. »

J’espère obtenir des retours sur cette nouvelle, pour laquelle j’avais utilisé la méthode décrite par Truby dans son livre Anatomie du scénario, ce qui, au passage, m’avait semblé être un marteau pour écraser une mouche (même si la méthode est intéressante).

Bonne lecture !

Lire Le Chant du moustique sur Wattpad.

Répondre


Attention : Les commentaires dont le nom/pseudonyme est trop anonyme (ex. : « anonyme » et ses déclinaisons) seront supprimés.